Accueil du site > Fiches conseil > Phormiums
Tweet

Phormiums

mardi 3 mars 2009, par Christophe Berger Twitter : @plantesdusud


Cet article est un complément “botanique” au compte-rendu général d’un voyage fait à l’automne 2005 en Nouvelle Zélande.
Pour lire les généralités sur ce pays, cliquez sur ce lien.

Une flore spécifique très riche

La Nouvelle Zélande offre un large spectre de plantes indigènes en raison de sa géographie diversifiée : des plantes couvre-sol aux grands arbres, des plantes alpines à celles vivant le long des côtes. D’autres plantes intéressantes ont été découvertes uniquement dans certaines îles isolées (tel Myosotidium hortensia), mais leur culture n’est pas toujours facile en dehors de leur habitat naturel.

80% des plantes indigènes du pays sont endémiques, c’est-à-dire qu’on ne les trouve qu’en Nouvelle Zélande.

Beaucoup de ces plantes ont un feuillage persistant, et la diversité de ces feuillages offre des possibilités d’associations paysagères intéressantes. En jouant sur les différences de tons, de textures, de formes, on obtient des compositions agréables au regard et faciles à entretenir.

JPEG - 65.6 ko
Phormium cookianum en fleurs.
Cliquez pour agrandir

A propos des phormiums

Le phormium a été très utilisé par les maoris pour de nombreux usages : source de fibre, le lin de Nouvelle Zélande servait à la fabrication de paniers, de nattes, de vêtements ; le nectar des fleurs était transformé en miel ; les racines donnent un jus utilisable comme désinfectant ; on connaît aussi au phormium de nombreux usages médicinaux.

Le genre est endémique en Nouvelle Zélande avec 2 espèces naturelles : P. tenax et P. cookianum qui lui-même se divise en 2 sous-espèces, hookeri et cookianum. De nombreux cultivars et variétés proviennent des hybridations entre ces espèces.

Les variétés de phormium sont données comme résistantes jusqu’à -7°C, si le froid est de courte durée, et elles nécessitent de préférence un arrosage régulier en été pour être au meilleur de leur forme.

JPEG - 120.4 ko
Phormium au bord d’un fjord en zone alpine.
Cliquez pour agrandir

- Noms français : Lin de Nouvelle Zélande. Flax en anglais.

- Famille : Agavacées.

- Origine : Nouvelle Zélande. Cookianum se rencontre des zones côtières jusqu’en altitude. Tenax a des habitats très diversifiés, ce qui montre sa grande résistance : plages, bords de rivières, falaises côtières, lacs alpins, il est très répandu dans tout le pays.

- Type : Vivace.

- Rusticité : Les hybrides sont donnés pour résister jusqu’à -7°C, à condition que la période de gel soit de courte durée. Ce sont des plantes pour climats doux. Cookianum résiste jusqu’à -10°C, tenax jusqu’à -8/-10°C.

- Hauteur : Tenax est le plus grand, entre 2 et 3 m de hauteur. Cookianum est plus petit avec 1,2 à 2 m en tous sens. Les hybrides ont des tailles variables, de 30 cm pour les nains à 1,8 m pour les plus grands.

- Feuillage : Feuilles souples persistantes en lanière, plus ou moins longues, à nervures parallèles. Cookianum et tenax ont des feuilles vertes, vert glauque chez tenax avec souvent un fin liseré bronze sur les bords. L’intérêt des hybrides réside dans les colorations diversifiées du feuillage : crème, rouge, rose, bronze, rose et jaune.


JPEG - 96.2 ko
Phormium tenax ’Variegatum’.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 93.6 ko
Collection de phormiums dans une jardinerie néozélandaise.
Cliquez pour agrandir

- Floraison : Fleurs tubulaires au printemps, portés par des hampes florales hautes qui dépassent le feuillage. La fleur est d’abord mâle, puis femelle une semaine après, ce qui garantit la pollinisation croisée. Les fruits contiennent des centaines de graines dispersées par le vent.

Cookianum a des fleurs de couleur vert jaune avec des étamines pourpres saillantes. Chez tenax, les fleurs sont rouge brunâtre et produisent un abondant nectar ; l’inflorescence dépasse le feuillage en atteignant les 4 m de hauteur.

JPEG - 62.4 ko
Hampe florale de phormium.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 53.3 ko
Fleur de phormium.
Cliquez pour agrandir

- Exposition : Soleil. L’intérêt des phormiums est leur résistance au vent et aux embruns.

- Plantation/Sol/Rempotage : Sol drainant assez riche.

- Arrosage/Engrais : Arrosages réguliers en périodes chaudes.

- Insectes et maladies : Surveiller les cochenilles.

JPEG - 110 ko
Paysage avec phormium et palmier Rhopalostylis au bord de la mer de Tasmanie.
Cliquez pour agrandir

- Taille : Supprimer régulièrement les feuilles sèches en tirant dessus, et les hampes florales fânées. La multiplication se fait facilement par division des touffes.

- Utilisations : En massif, en haie basse, en pot notamment pour les formes naines.

Quelques hybrides de phormiums

JPEG - 97.6 ko
Phormium ’Cream Delight’.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 69.1 ko
Phormium ’Cream Delight’ : détail du feuillage.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 110 ko
Phormium ’Evening Glow’.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 77.1 ko
Phormium ’Evening Glow’ : détail du feuillage.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 131 ko
Phormium ’Guardsman’.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 75.4 ko
Phormium ’Guardsman’ : détail du feuillage.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 82.8 ko
Phormium tenax ’Twisted Sister’.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 77.9 ko
Phormium tenax ’Twisted Sister’ : détail du feuillage.
Cliquez pour agrandir

En savoir plus

- Fiche sur les phormiums de l’encyclopédie libre Wikipedia.

JPEG - 137.1 ko
Les frogs in NZ vous aident à organiser votre voyage.
Cliquez pour agrandir

- Site des “Frogs” : l’équipe de Frogs-in-NZ Limited, composée de résidents permanents de NZ, vous fait partager sa connaissance approfondie du pays, acquise grâce à de multiples voyages d’exploration lors de la création de 2 guides de voyages et du site web le plus complet sur la destination. Visitez l’espace voyages pour leur confier l’organisation de votre séjour, parcourez les informations gratuites approfondies sur le forum et dans le contenu rédactionnel, visitez la boutique en ligne pour des guides, livres et cartes routières.


- Site de la mission économique de l’ambassade de France : cadrage général et macro-économique sur le(s) pays concerné(s) : présentation du(des) pays, situation économique et financière, échanges et investissements, institutions, grandes entreprises, questions multilatérales.

- Site du gouvernement néozélandais : statistiques officielles sur le pays.

- Bushman’s friend : un site très complet sur les plantes néozélandaises qui traite de leur biologie, leurs caractéristiques, leur beauté et leurs fonctions. Apprenez à utiliser ces plantes en tant que jardinier ou paysagiste. Nombreuses photos.

- Liddle Wonder : pépinière établie depuis 1958. Le site présente une gallerie de photos des plantes produites, des listes de plantes adaptées à différentes situations : pour l’ombre, pour terrain sec, en bord de mer, plantes endémiques, etc. On peut consulter une carte des zones climatiques des 2 îles néozélandaises.

- Naturally Native : une autre pépinière spécialisée dans les plantes indigènes. Un moteur de recherche permet de trier les informations dans le catalogue en ligne.

- Royal new zealand institute of horticulture : cet institut a pour mission d’encourager et de promouvoir l’horticulture en faisant la promotion de la connaissance, de la conservation et de l’utilisation des plantes. La page sur l’horticulture permet d’accéder à des galleries de photos, des articles sur le jardinage, des extraits d’articles du journal de l’institut, et bien d’autres informations. De nombreux liens vers d’autres sites sur les plantes.

- NZ Plant Pics : site développé par le paysagiste Paul Ashford, avec de nombreuses photos de plantes néozélandaises et de plantes exotiques. Les images sont d’excellente qualité.

- The New Zealand Gardens Trust  : organisation mise en place par le Royal new zealand institute of horticulture (RNZIH), dont les objectifs sont : développer une base de données et un site Internet sur les jardins, promouvoir les intérêts des jardins membres, développer une relation avec l’activité touristique en général, représenter le secteur des jardins ouverts au public, maintenir et si possible développer le travail et les relations professionnelles avec le RNZIH, tout en garantissant les intérêts des jardins affiliés.

- Nursery : la passerelle de l’industrie des pépinières néozélandaises. Les dernières nouvelles sur ce secteur d’activité.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP