Accueil du site > Fiches conseil > Yuccas : généralités
Tweet

Yuccas : généralités

samedi 26 janvier 2008, par Christophe Berger Twitter : @plantesdusud


Les espèces de yuccas sont nombreuses, de la touffe herbacée à l’arbre. Les feuillages persistants sont variés et très décoratifs, du vert au gris plus ou moins bleuté, en passant par les panachures des nombreuses formes horticoles disponibles dans le commerce. Leurs exigences réduites en font des plantes idéales pour les jardins du sud.

Après une description générale du genre et des conseils de culture, vous avez accès à des fiches descriptives plus précises par espèce à la fin de cet article.

JPEG - 37.5 ko
Yucca à feuilles panachées, pour donner facilement un air d’exotisme au jardin.

Depuis 1985, les yuccas ont été classés dans la famille des Agavacées, qui comprend aussi d’autres genres tous originaires du continent américain : Beschorneria, Fourcraea, Hesperaloe, Manfreda, Polianthes, Prochnyanthes.

Les yuccas se rencontrent dans des habitats très diversifiés, grandes plaines, en montagnes, dunes côtières, dans les déserts, et même dans les forêts humides d’Amérique centrale.

Les espèces ont des formes variées, de la touffe sans tige à l’arbre. Les feuilles peuvent être épaisses et rigides, comme fines et souples. Le bord des feuilles peut être denticulé comme garni de fibres plus ou moins nombreuses.

La disposition parallèle des nervures des feuilles est un caractère spécifique des monocotylédones.

JPEG - 130.4 ko
De nombreux yuccas portent des fils sur le bord des feuilles.
Cliquez pour agrandir

JPEG - 9.3 ko
Beaucoup de yuccas sont munis d’une épine coriace à l’extrémité de leurs feuilles.

La plupart des espèces ont des fleurs blanches de mai à septembre, mais pour certaines elles peuvent tirer sur le crème ou le violet. Le plus souvent, ces fleurs sont regroupées en panicules dressés. Seul Yucca filifera a la particularité d’avoir des inflorescences pendantes.

Les fleurs s’ouvrent la nuit pour permettre leur pollinisation par des insectes particuliers présents uniquement dans les milieux naturels des yuccas. C’est pourquoi, en Europe, il est très rare d’obtenir des graines.

JPEG - 110.1 ko
Spectaculaires floraisons des yuccas : Yucca baccata...
Cliquez pour agrandir

JPEG - 79.6 ko
...Yucca filamentosa.
Cliquez pour agrandir

Dans le genre Yucca, on dénombre environ une cinquantaine d’espèces, et de nombreuses sous-espèces et formes. Au moins 150 cultivars et hybrides horticoles complètent cette vaste famille.

Les yuccas ont la capacité d’accumuler des réserves dans leur tronc, leurs feuilles et pour certains dans des rhizomes. Ceci rend possible leur grande capacité de résistance.

JPEG - 127.8 ko
Yuccas : des formes très diverses, de la touffe (Yucca filamentosa)...
Cliquez pour agrandir

JPEG - 128.1 ko
...à l’arbre (Yucca australis).
Cliquez pour agrandir

Culture

Le principe le plus important à retenir est que les yuccas détestent l’excès d’humidité. Le sol doit toujours être très bien drainé, surtout dans les régions froides et pluvieuses en hiver.

Les espèces les plus rustiques sont en général indifférentes au type de sol. Il peut être sableux, calcaire ou argileux, du moment que le drainage est efficace. Toutes pousseront même dans un sol pauvre.

C’est tout l’intérêt de ces plantes pour les régions soumises à des étés chauds et secs, de plus en plus secs !

Contrairement à une idée fausse, beaucoup d’espèces supportent des froids assez intenses, de -10 à -15°C en moyenne, voire plus si les racines sont bien au sec l’hiver.

Exemple de yuccas parmi les plus résistants au froid :

Nom Résistance Nom Résistance
Yucca aloifolia -10°C Yucca glauca -35°C
Yucca angustissima -20°C Yucca gloriosa -15°C
Yucca baccata -20/-30°C Yucca rigida -12/-15°C
Yucca brevifolia -18°C Yucca rostrata -12/-15°C
Yucca desmetiana -12°C Yucca schotti -20°C
Yucca elata -20°C Yucca thompsoniana -20°C
Yucca elephantipes -5°C Yucca torreyi -12/-15°C
Yucca faxoniana -18°C Yucca treculeana -12°C
Yucca filamentosa -20/-25°C Yucca whipplei -12°C
Yucca filifera -12/15°C

Pour obtenir une pleine floraison, une situation ensoleillée est nécessaire, sauf rares exceptions comme Yucca elephantipes qui tient à mi-ombre.

Beaucoup d’espèces résistent bien en bord de mer, comme recurvifolia ou gloriosa. Ces yuccas contribuent à la lutte contre l’érosion en stabilisant les sols sableux.

La plantation se fait de mai à septembre, quand le sol est chaud. Les pluies d’automne suffisent en général à permettre une bonne implantation des yuccas avant l’hiver.

Les soins à apporter aux yuccas sont réduits au minimum. Pour une raison d’esthétique, vous pouvez supprimer les feuilles sèches tous les ans, ce qui permettra de mettre les troncs à nu pour renforcer l’intérêt décoratif de ces plantes à l’allure exotique. De même pour les fleurs fânées. Chez les yuccas, c’est le bourgeon terminal de la tige qui se transforme en bouton floral. Le bourgeon axillaire situé juste en-dessous prend alors le relais pour assurer la poursuite de la croissance de la tige, ce qui est une autre particularité de cette famille de plantes.

Quand vous taillez, faites très attention aux mains et aux yeux, les feuilles peuvent être très coupantes et souvent munies d’un aiguillon à leur extrémité.

Les parasites sont rares, surveillez tout particulièrement les attaques de cochenilles sur les feuilles et à leur base.

Utilisations

JPEG - 91.3 ko
De nombreux yuccas se cultivent très bien en pot (ici, Yucca rostrata).
Cliquez pour agrandir

La capacité des yuccas à résister aux pires conditions dans le désert en fait d’excellentes plantes pour stabiliser les sols sableux et les sols érodés. Ils contribuent aussi à l’apport d’éléments fertilisants dans ces sols pauvres.

Les feuilles de certaines espèces sont récoltées pour la fabrication de fibres (sisal). Certains fruits sont consommés, de même que les fleurs.

Au Mexique, ils forment des haies défensives très efficaces.

Dans nos jardins, une rocaille sèche, qui peut paraître trop austère, n’est pas indispensable à la culture des yuccas. Ils peuvent être plantés avec d’autres plantes qui demandent peu d’eau en été.

En sol lourd, un apport de sable ou de cailloux grossiers au fond du trou de plantation est recommandé, et le yucca pourra être positionné au sommet d’une petite butte.

Leurs exigences culturales faibles font également des yuccas des végétaux de choix pour la culture en pot, en bac, sur un balcon ou une terrasse, ou dans un patio, où ils donnent immédiatement un air d’exotisme.

En savoir plus

JPEG - 65 ko
Yucca gloriosa, fleurs à boutons rosés, forme caractéristique de grosses clochettes.
Cliquez pour agrandir

- Visitez un jardin d’exception, avec une riche collection de yuccas : Le Jardin d’Oiseaux Tropicaux, route de Valcros, 83250 La Londe les Maures (Var).
Tél. : 04 94 35 02 15
Fax : 04 94 05 27 79
Internet : www.jotropico.org








- Consultez nos fiches descriptives par espèce en cliquant sur ces liens :

Yucca aloifolia
Yucca baccata
Yucca brevifolia
Yucca carnerosana
Yucca decipiens
Yucca desmetiana
Yucca elata
Yucca elephantipes
Yucca faxoniana
Yucca filamentosa=flaccida
Yucca gloriosa=acuminata
Yucca linearis
Yucca linearifolia
Yucca rigida
Yucca rostrata
Yucca schidigera
Yucca schotti
Yucca thompsoniana
Yucca torreyi
Yucca treculeana
Yucca whipplei


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP